Archives mensuelles : novembre 2014

Dans son homélie de ce midi, le prêtre a commenté ce célèbre passage de l’Apocalypse où les 144 000 chantent un chant nouveau, un chant que personne ne peut apprendre!
Et il a suggéré que si on ne peut pas partager ce chant, c’est qu’il est personnel à chacun !

Le chant de chacun lui est propre!

Voir aussi, à propos du chant en langues, ce magnifique texte de Saint Augustin.

Publicités