Archives mensuelles : janvier 2018

Laurent Fabre, dans son intéressante vidéo racontant les débuts du Chemin Neuf, insiste sur l’importance du livre de Peter Hocken, « Rassemblés par l’Esprit ». Du coup j’ai repris ce livre, écrit par un prêtre catholique, et j’ai été saisi, plus que par le passé, par son contenu: une nouvelle Pentecôte; un mouvement qui pousse ceux qui reçoivent cette nouvelle effusion de l’Esprit à vivre ensemble, au delà des barrières des églises. C’est bien ce que raconte Laurent Fabre sur son propre itinéraire, et c’est ce que le Chemin Neuf, entre autres, met en pratique.
Peter Hocken insiste: demandez cette effusion! Demandez à l’Esprit de venir en vous!

Alors j’ai demandé. Je me suis tourné vers le Seigneur et lui ai dit: « Oui, Seigneur, donne-moi cette effusion de l’Esprit! » C’était il y a quelques jours.

Hier soir, j’ai décidé de réessayer d’aller au groupe de prière proche de chez nous: j’avais déjà essayé, mais depuis plusieurs années je le trouvais insatisfaisant, par rapport à des groupes que j’avais connu occasionnellement ici ou là.

A la fin du groupe, une annonce: « Voilà, nous commençons aujourd’hui, pour ceux qui le souhaitent, les 7 semaines de préparation au baptême dans l’Esprit ». Je ne détaille pas ici tel ou tel aspect de mon évolution spirituelle de ces derniers mois, mais je n’ai pas hésité, face à ce rapprochement évident pour moi avec ma demande intérieure récente: j’ai levé la main. Et me voilà lancé dans cette aventure, cette formation, très légère en fait, avec un temps de prière personnelle et des textes bibliques à méditer.

Je me sens porté. En fait, je sais bien que l’Esprit me guide, et me parle à l’occasion depuis longtemps.
Ce matin je me suis réveillé en étant encore dans un rêve que je venais de vivre en dormant: des enfants chantaient, et montaient je ne sais quelle pente ou attraction foraine, avec ce chant très doux, me ramenant à mon enfance (?):
« Hou hou hou (..) Il sifflote, flotte, flotte, hou hou ! hou hou ! Il sifflo-ote, il sifflo-ote, du matin jusqu’au soir et du soir au matin… » (etc.)

Titre de la chanson, Le vent ! J’ai aussitôt associé, évidemment, avec l’Esprit Saint !
Loué sois-tu, Seigneur!

PS: Je viens d’aller relire un très vieux texte que j’ai écrit! Il me semble qu’en gros il reste valable.

Publicités

J’ai le souvenir d’avoir parfois lu des récits de rencontre avec des personnes très saintes, genre Jean Vanier ou Mère Teresa, qui concluaient l’entretien en disant « Priez pour moi! ».
Et je découvre, dans ma réflexion sur une rencontre difficile que j’ai eue ces jours-ci avec un autre chrétien, que la perception que j’ai de lui peut changer si je pense à lui demander – intérieurement puisqu’il n’est plus face à moi – de prier pour moi.

S’il prie pour moi, et donc me fait du bien, comment ne l’aimerais-je pas? Il devient un frère. Il l’était déjà bien sûr; mais disons que désormais je le ressens vraiment comme un frère.