Aujourd’hui à la messe, en regardant les quelques dizaines de charismatiques présents, j’ai imaginé Dieu et quelques saints qui regardent « notre classe », là, dans l’église, et qui connaissent chacun, comme des parents ou des enseignants peuvent connaître les enfants d’une classe: chacun est différent; chacun est aimé comme il est, et en train de grandir.

Publicités