Je viens de passer une brève semaine à Jérusalem et Nazareth.
Avant de partir déjà, cette phrase des anges me travaillait: « Ne cherchez pas parmi les morts celui qui est vivant! » (Luc 24,5 et parallèles)

Et c’est un bouleversement spirituel qui s’est produit pour moi là bas. Certes, il n’est plus présent dans ces lieux saints, mais il y a été présent ! Et Marie sa mère aussi.
Ils ont marché sur ces chemins ! C’était leur pays; c’est là qu’ils ont vécu! Dans ce pays où j’ai marché à leur suite.
Des pleurs abondants m’envahissent quand j’y pense.

Ma prière est devenue, depuis le retour, beaucoup plus fréquente; dans la paix.

Publicités