Notre vie de foi utilise inévitablement, je pense, des images.
Pour ma part je n’hésite pas à me représenter à l’occasion, comme s’il était visible, tel ou tel fait « de l’au-delà »: par exemple Jésus venant à côté du prêtre à l’autel; ou encore, en regardant le plafond de la chapelle pendant la messe de semaine, j’imagine que ceux que nous avons connus sont là, et nous regardent; et nous aiment (voir ici).
Nous sommes reliés au ciel; et j’aime utiliser des images sur lesquelles je peux m’appuyer dans ma vie spirituelle.

C’est ainsi qu’a débuté il y a quelques jours ma réception du baptême dans l’Esprit.
J’étais allongé sur le dos, et j’ai imaginé quatre personnes précises, très chères et bien différentes l’une de l’autre, qui étaient « là haut » au dessus de moi, et qui ouvraient en quelque sorte une portion du voile qui nous sépare des réalités supérieures. Chacune tenant un côté d’un carré formant ouverture, l’Esprit pouvait venir sur moi avec puissance, par l’espace ainsi ouvert. C’était un souffle, descendant un peu comme si c’était un tuyau souple.

Cette image m’est restée, et je l’ai réutilisée ensuite. Mais ce jour là, c’est allé plus loin, c’est à dire que j’ai demandé à ces personnes d’ouvrir plus grand l’espace, pour que tout mon corps en bénéficie. J’étais, je crois, les bras en croix, et j’ai demandé à l’Esprit de venir complètement en moi.

Et j’ai imaginé depuis que chacun d’entre nous peut ainsi bénéficier de personnes qui dirigent sur lui un souffle d’Esprit vivant !

Allant plus loin, je me suis représenté les liens qui pourraient exister, dans l’au-delà, entre ces tubes qui descendent nous faire vivre dans l’Esprit. Ainsi, par rapport à une personne avec qui j’ai un peu de mal, j’ai imaginé un lien entre mon « tuyau » et le sien: j’ai pensé à une sorte de connexion entre ces deux tuyaux. La paix s’est établie en moi: un lien spirituel fort, une relation dans l’Esprit, commençait à exister entre elle et moi (même si moi seul la visualise ainsi; la ressent ainsi).

Cela s’applique à toute relation avec une autre personne. Aujourd’hui par exemple il m’est arrivé, tandis que j’étais avec quelqu’un, de visualiser intérieurement cette liaison forte existant entre nous par cette communication des « tuyaux ».
Un état de prière permanent s’est établi.

Je me ressens maintenant comme relié à toute personne que je vois; avec qui je parle.